Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Espace communication

Quelle est votre Europe, consultation sur "Europe, mers et littoraux"

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 29 octobre 2018

Après un premier atelier qui avait été organisé 15 jours plus tôt à La Rochelle, le lycée professionnel maritime (LPM) Jacques Cassard de Nantes a organisé la deuxième consultation citoyenne sur l’Europe consacrée aux enjeux "mers et littoraux".

40 personnes (majoritairement des lycéens, accompagnés par 8 adultes en formation continue) ont participé à cette consultation et ont produit, après débats contradictoires par tablées de 10 personnes, des contributions qu’ils adressent au prochain Conseil européen de décembre 2018.

Ces contributions ont porté sur les deux enjeux ayant recueilli le plus d’intérêt :

  • Europe et qualité des eaux marines et littorales
  • Europe et transports maritimes et tourisme

Lire le détail de la restitution de l’atelier sur le site internet Quelle est votre Europe.fr.

Comme à la Rochelle, les participants ont unanimement considéré que l’’Europe était le cadre optimal dans lequel ces enjeux devaient être traités, particulièrement pour l’harmonisation des règles sociales et des taxations dans le transport européen (maritime, mais aussi terrestre et aérien).

Les 12 contributions montrent que les participants sont dans l’attente d’une Europe plus attentive aux consommateurs européens (par exemple, en instituant, pour tous les produits mis en marché en Europe, un label "transport propre" et des taxations proportionnelles à l’impact environnemental de leur mode de transport (pollution de l’air, émission de gaz à effet de serre, bruit, substances émises dans l’air ou l’eau, etc.). Les participants se sont dits prêts à payer deux fois plus cher le coût du transport, s’ils ont la garantie qu’il est significativement "plus propre".

Une attente : une Europe plus forte

Ces contributions montrent aussi l’attente d’une Europe plus forte, en capacité de connaître et d’améliorer la qualité des eaux (continentales ou marines) avec des moyens européens (la création d’une agence européenne de surveillance "de type coast guard" a été proposée) et en communiquant de manière simple et compréhensible sur l’état des eaux marines et littorales.

Les participants, majoritairement en formation, ont été très sensibles à l’emploi dans les secteurs maritimes et ils demandent à l’Europe d’instaurer des quotas d’emplois européens (pour toutes les catégories d’emplois, et pas simplement pour les officiers) à bord des navires débarquant ou transitant en Europe, et de sanctionner, au sein même de l’Union européenne, toutes les pratiques de "dumping social" qui persistent dans le transport maritime.

Voir toutes les restitutions des ateliers organisés dans le cadre de la consultation citoyenne sur l’Europe.