Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Sécurité maritime

Loisirs nautiques 2018 : 21 décès de trop sur la façade Atlantique

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 30 octobre 2018 (modifié le 19 décembre 2018)

Le CROSS [1] Corsen et le CROSS Étel sont deux services de la Direction interrégionale de la mer Nord Atlantique-Manche Ouest (DIRM NAMO).
Parmi les missions des deux CROSS : la coordination de la recherche et du sauvetage maritimes. Les CROSS exécutent cette mission sous l’autorité opérationnelle de la Préfecture maritime de l’Atlantique.

Le bilan de la campagne de sécurité des loisirs nautiques 2018, organisée du 1er juin au 30 septembre inclus, a été présenté le 25 octobre.

2 141 opérations de secours, 3 560 personnes secourues

  • 2 141 opérations de secours menées, soit une augmentation de 20 % par rapport à 2017, et une hausse par rapport à 2016 de 41 %.
  • 3 560 personnes secourues indemnes,
  • 93 personnes secourues blessées,
  • 21 décès liés à une activité de loisirs nautiques.

Préparer son activité en mer ou sa baignade

La baignade, suivie par la plaisance à moteur et la plaisance à voile, sont les activités qui occasionnent le plus d’accidents et de décès. Le préfet maritime de l’Atlantique rappelle quelques recommandations essentielles même par conditions météorologiques clémentes :

  • bien préparer sa sortie en mer,
  • vérifier son matériel de sécurité obligatoire,
  • porter son VFI (vêtement à flottabilité intégrée). Le port du gilet de sauvetage et l’utilisation d’une ligne de vie auraient permis de sauver plusieurs vies.

Il est nécessaire de marquer ses engins (canoë, voile de kite-surf,...) avec ses coordonnées (téléphone portable par exemple) afin de ne pas déclencher inutilement d’opération de recherche si l’embarcation est retrouvée abandonnée.
La baignade en mer présente un risque qui doit être pris en compte par chaque usager en fonction de sa pratique.

En savoir plus

Consulter le bilan détaillé de la campagne de sécurité des loisirs nautiques 2018 sur le site internet de la Préfecture maritime de l’Atlantique.


En savoir plus sur :

[1centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage